::: guitare Lambert - 1784 :::
voir détails :
- avant restauration
- après restauration
Date : 1784
Fabriqué par : atelier Lambert (Jean-Nicolas Lambert, français, 1708-1761)
À : Paris, France
Matières : érable, acajou, épicéa, ébène, nacre, ivoire

Instrument portant une dédicace « à Melle Clarisse Biolay » sur la table et cette étiquette dans la caisse de l’instrument : « LAMBERT à PARIS N° 1784 ». C’est un instrument de transition intéressant. Bien qu’il présente toutes les caractéristiques d’une guitare baroque, il s’agit d’une guitare à 6 cordes simples, ce qui est encore exceptionnel pour un instrument de 1784. Les guitares baroques, en effet, ne possédaient que 5 chœurs. L’examen à la lampe de Wood révèle l’unité du vernis et confirme donc qu’il ne s’agit pas d’une guitare baroque transformée - comme cela se rencontre fréquemment - mais bien d’un instrument pourvu à l’origine de 6 cordes simples. Cette caractéristique rare, combinée au fait que ce soit une guitare d’un auteur majeur, lui confère une grande valeur historique. C’est donc un témoignage précieux de l’évolution de la facture instrumentale en France au XVIIIe siècle. Elle m’est confiée avec son chevalet d’origine à part, le joint de la table d’harmonie décollé, quelques manques de pistagne (nacre et ébène) et une petite cassure sur le fond au niveau du bouton, mais elle est dans un bon état général de conservation.

Bibliographie :
- Cahier de la guitare, n°80, juillet 2001
- GETREAU, Florence
Instrumentistes et luthiers parisiens : XVIIe-XIXe siècles, Paris, Délégation de l’action artistique
- MILLOT, Sylvette
Luthiers parisiens au XVIIIe siècle
- SINIER DE RIDDER
La Guitare, Edizioni Il Salabue
- VANNES, René
Dictionnaire universel des luthiers, Les Amis de la musique